warf
Ours'vidéos
by nouselves
depuis peu
Psss…
En bas sa race Lepage - Bukowsky - Monsanto - Cannabis - Lacroix-Riz Vidéos

< 1 - < 2 - < 3 - < 4 - < 5 - < 6 - < 7 - < 8 - < 9 - < 10 - < 11 - < 12 - < 13 - < 14 - < 15 - < 16 - < 17
< 18
< Diggles >
esp
19 >
esp

• Toutes nos vidéos faites à la main par nous-mêmes entre deux…
Bonne soirée et à dans prochainement.

Sommaire
Paul et Marie 1 - Bienvenue - Que faire ? - Demain il pleuvra moins à l'ombre - Indifférence - Vive le vent… de Monsanto - Nous sommes tous Bruno Boulefkhad - Hélas Satanitas - Tant qu'il y aura des moutons - Illusion - Lettre ouverte au Ministre de la Maladie - Chers compatriotes - Hymne aux assassins - La pyramide du pouvoir - Mensonge - Enigme - Le bulot - Les deux vieilles filles - Nos amis les humains


Paul et Marie, les pièces les plus courtes du monde. Et des environs.
Réchauffement climatique 1
By ourselves - Paul et Marie 1

Paul et Marie - Réchauffement climatique 1

Paul et Marie
Les pièces les plus courtes du monde - et des environs.

Paul et Marie on fait un mariage durable. C’est un couple de français ordinaire approchant l’âge de l’immobilisme et du désœuvrement*. Ils vivent côte à côte depuis des temps fastidieux. Un temps remarquable comparé à la durée de vie des couples modernes passée la cinquantaine. Ils ont désormais tout le loisir de se pencher sur les choses de ce monde, tantôt avec étonnement, le plus souvent avec indignation, parfois avec dérision et détachement, mais jamais avec indifférence…

Un mélange d'inepties, d'absurdités et d'incorrections politiques.

*selon les critères du monde de l'emploi et du marché du travail.

Avec Charlzes T. Diggles dans le rôle de Paul, le mari.
Et Lady Diggles dans le rôle de Marie, la paule.

Sur > Dailymotion

Ours'vidéos ici pour l'instant

 
Chaîne des Fouines Associées Ltd
By ourselves - Notre chaîne

Bienvenue sur la chaîne des Fouines Associées Ltd

Au-delà des dimensions classiques où l’homme projette ses pas, il en est une où s’échappent les pensées les plus folles.
C’est une dimension aussi vaste que l’espace, aussi démesurée que le temps, un reflet changeant entre l’ombre et la lumière, un champ d’hypothèses entre la science et la superstition. Un terrain glissant entre l’abîme de nos frayeurs et la cime de nos connaissances.
Sublimant l’imagination, faisant éclater le rationnel, nous l’appellerons simplement : Les Fouines Associées Ltd.

 
Que faire ?
By ourselves - Que faire ?

Que faire ?

Ce monde, livré aux hyènes sardoniques des ténèbres, explose de toutes parts. Il nous entraine au fond du gouffre. Inexorablement. Que faire ? Or, une fois le voile levé sur ce système de domination et d'asservissement qui nous étrangle chaque jour un peu plus, nous nous sentons impuissants. Face à la suprématie des cartels et à l'inertie du plus grand nombre, la tâche semble insurmontable. Pourtant, chacun détient en lui-même le pouvoir de modifier le cours des choses. Il est possible d'arrêter la machine que nous avons lancée. Il ne tient qu'à nous. Quelques gouttes d'eau sur un monde en feu… en attendant le réveil des peuples.

Sur > Dailymotion

Ours'vidéos ici pour l'instant

 
Demain il pleuvra moins à l'ombre
By ourselves - Il pleuvra moins à l'ombre

Demain il pleuvra moins à l'ombre

Quelques nouvelles du temps qu'il fait sur notre beau pays. Et même aussi un peu partout ailleurs. En attendant des jours meilleurs...
Un contraste parfois saisissant entre la météo du jour, les nouvelles propagées sur les ondes et certaines réalités de ce monde.

• Attention ! Âmes sensibles s'abstenir. Certaines images sont susceptibles de heurter un public non averti.

Sur > Dailymotion

Ours'vidéos ici pour l'instant

 
Indifférence - un conte des temps modernes
By ourselves - Indifférence - un conte des temps modernes

Indifférence - un conte des temps modernes

Plus que jamais, en ces périodes de fêtes, Bruno Boulefkhad a besoin du soutien du plus grand nombre. Au nom de tous, il se bat depuis plus de 590 jours*, dans l'indifférence générale, contre le système bancaire qui a ruiné sa vie et celle de sa famille... et bientôt celle de tous les épargnants...

Retrouvez Bruno Boulefkhad sur sa page Facebook.

* À l'heure où nous mettions en boîtes (23/12/2013).

 
Vive le vent… de Monsanto
By ourselves - Vive le vent…

Vive le vent… de Monsanto

Monsanto, un des plus grands semenciers du monde libre (et des environs) offre au plus grand nombre, pour une somme renouvelable, défiant toute concurrence, des innovations et un savoir-faire irremplaçable dans des domaines aussi essentiels que l'agroalimentaire, la biotechnologie, la chimie, l'eugénisme et les OGM.

Cette firme providentielle, à la pointe de la technologie et du progrès mondial ne cesse d'apporter aux populations les plus démunies des produits aussi révolutionnaires et salvateurs que les PCB, le polystyrène, l'aspartam, l'hormone de croissance bovine, le roundup (ready), une alimentation irradiée et mortelle, l'agent orange, utilisé pendant la guerre du Vietnam pour faire sortir les rats de leur trou et bien d'autres substances indispensables au développement de l'esprit humain...

S'accaparant toutes les richesses de la planète et brevetant tout ce qui vit et bouge sur ce globe, l'univers tout entier finira très prochainement par lui appartenir... si nous n'y prenons garde...

 
Nous sommes tous Bruno Boulefkhad
By ourselves - Nous sommes tous Bruno Boulefkhad

Nous sommes tous Bruno Boulefkhad

La vidéo, retirée à la demande expresse du comité de soutien (voir ci-dessous Droit à l'image), est de nouveau en ligne avec de légères modifications.

Par la magie du système bancaire et grâce aux bons soins de la Société Générale, Bruno Boulefkhad a perdu en quelques mois ce qu'il avait mis vingt ans à construire. Il siège désormais devant la banque depuis plus de 490 jours* jours, été comme hiver, pour dénoncer un véritable racket organisé qui a ruiné sa vie... par un simple jeu d'écriture.

Chaque jour, c'est environ 130 millions supplémentaires qu'il faut emprunter aux banques privées pour rembourser les seuls intérêts d'une dette illégitime qui n'a été contractée ni par le peuple ni pour le peuple. C'est près de 47 milliards par an, ce qui représente la quasi totalité de l'impôt sur le revenu, qui tombent dans les caisses de ceux qui sont déjà les plus riches, au détriment du plus grand nombre.

Un seul homme s'est levé contre la stratégie spéculative des banksters et des gouvernements à la solde. Pourtant son combat est celui de tous. Autant que nous sommes... tous Bruno Boulefkhad.

Qu'attendons-nous ?...

DROIT À L'IMAGE

La vidéo de soutien à Bruno Boulefkhad dans son combat contre le système bancaire, qui a ruiné sa vie et anéanti en quelques mois ce qu'il avait mis des années à construire, a été retirée à la demande expresse de certains de ses représentants.

Ces derniers après avoir accepté, de bonne grâce, de prêter leur concours à la réalisation de ce clip contre le racket bancaire, se sont courageusement rétractés une fois celui-ci terminé, monté et mis en ligne, faisant valoir à posteriori leur droit à l'image.

Aujourd'hui, Bruno Boulefkhad, dont le personnage et le combat semblent ne plus lui appartenir, approche des 500 jours* sur le trottoir.

Nous les remercions ici pour ce revirement inattendu, pour leur courage et leur dévouement.

* À l'heure où nous écrivions ces lignes.

 
Hélas Satanitas - Où est la véritas ?
By ourselves - Hélas Satanitas

Hélas Satanitas

Au-delà des mondes, des partis et des religions.

Pile ou face, quelle est la différence ? Où est la vérité ?
D'aucuns diront que c'est tout le contraire, voire même carrément l'inverse. Mais qu'en est-il en réalité ? Y aurait-il une vérité plus juste, une face plus vraie que l'autre ? De quel côté se situe la liberté ?
Au-delà du bien et du mal, au-delà des réalités de ce monde et du combat à mener contre la volonté maçonnique d'instaurer un nouvel ordre mondial qui réduira encore davantage les populations à l'esclavage, le but n'est-il pas de dépasser ces dualités millénaires et de sortir du jeu ? Une bonne fois pour toute.

Les vraies racines sont ailleurs…

 
Tant qu'il y aura des moutons
By ourselves - Tant qu'il y aura des moutons

Tant qu'il y aura des moutons

Quelques images de ce monde. Histoire sans paroles d'un voyageur égaré.

« Il va de soi que la stabilité, en tant que spectacle, n'arrive pas à la cheville de l'instabilité. (…) Le bonheur n'est jamais grandiose. » – Aldous Huxley, Le meilleur des Mondes.

Les questions les plus simples sont souvent les plus compliquées. Une vie suffit-elle à y répondre ? Qu'en pensez-vous ?

 
Illusion - Consentie… ou bien ?
By ourselves - Illusion

Illusion… consentie ? Déni de la réalité ? Ou bien ? On ne savons…

L'immense majorité des humains préfère ne pas voir, ne pas savoir. Regarder ce monde depuis ses pantoufles est bien plus confortable en somme. La liberté est plus effrayante que l'ignorance et la servitude.
Hélas, il ne suffit pas de fermer les yeux pour que les choses cessent d'exister.!

 
Lettre ouverte au Ministre de la Maladie - avant la fin des haricots
By ourselves - Lettre ouverte…

Lettre ouverte adressée au Ministre de l'Industrie et de la Maladie (réunis ici en un seul et même coupable) que nous avons mise en images.

Découverte dans un premier temps sur la page du : Nouveau Désordre Mondial, nous en avons retrouvé la source sur le blog de l'échelle de Jacob, puis sur le site reporterre.net. Cette lettre est signée d'un certain Frédéric. Nous avons cru comprendre qu'il serait lié, de prés ou de loin, au collectif Robin des Toits. Quoi qu'il en soit, il se reconnaîtra certainement. Nous lui adressons ici, avant qu'il ne soit définitivement trop tard, un excellent rétablissement.

Santé !

 
Chers compatriotes - résolutions 2013
By ourselves - Chers compatriotes

2013 sera-t-elle enfin l'année du changement annoncé, tant attendu par le plus grand nombre ?

Nos politiques, élus de la république, n'ayant pour seul objectif – envers et contre tout – que la prospérité des nations et le bien des peuples, nous présentent leur programme pour cette nouvelle année.
Peut-on encore espérer ? Y croire même.
Peut-être ?
Mais peut-être pas…

 
Hymne aux assassins - et à leurs nervis
By ourselves - Hymne aux assassins

• Tout a commencé il y a très longtemps, bien avant la naissance des gens.
Tout était calme. Le temps n'existait pas encore. Les assassins non plus. Il n'était pas encore 13 heures.
Quand un jour…

Musique de Philippe Rey : Back To Hell (avec son aimable autorisation - © Creative Commons BY-NC-ND)

 
La pyramide du pouvoir - Ils sont partout
By ourselves - La pyramide du pouvoir

• Comment, au fil des siècles, à travers leurs pions, placés aux postes clé des gouvernements, de la Haute Finance et des grandes entreprises (multinationales), une poignée d'illuminés sans scrupules manipule des millions d'humains à leur insu. Pour leur bien-être et leur prospérité… bien entendu…
Ainsi va ce monde.

Dormez braves gens, ils s'occupent du reste…

Extrait de : Charlzes T. Diggles n'est pas content… et il le dit (P. 167), disponible sur TheBookEdition.com (2010)

 
Mensonge - On nous ment
By ourselves - Mensonge

• Nous vivons dans un monde basé sur le mensonge.
Mensonges politique, historique, économique, industriel, financier, publicitaire, éducatif, scientifique, universitaire, individuel, religieux…
Mettez ça dans l'ordre que vous voulez, le mensonge est partout. Il transpire de toute part. Il est voulu, programmé, instrumentalisé, parfaitement à sa place. Tout le monde s'en accommode.
Il n'y a que ça de vrai. (…) - Texte complet ici.

Extrait de : Charlzes T. Diggles n'est pas content… et il le dit (Chap. 18, p. 229), disponible at TheBookEdition.com

 
Les héritiers - Énigme de Jean-Jacques Pleutre
By ourselves - Les héritiers

• Une énigme, non politique (mais pas moins absurde que ce monde), à résoudre en famille avant la fin des congés payés.
Un mystère que ni les illuminati ni leurs maîtres, pas plus que leurs détracteurs, ne sont prêts de percer.
Ça nous laisse un peu de marge.
Extrait de : Et si la pluie s'appelait Marcel... (p. 85, chapitre Et des gens), de Jean-Jacques Pleutre, disponible at TheBookEdition.com (2010)

 
Le bulot - Charlzes T. Diggles/Jean-Jacques Pleutre
By ourselves - Le bulot

• Texte extrait de : Et si la pluie s'appelait Marcel... (p. 57, chapitre Des autres bêtes), de Jean-Jacques Pleutre, disponible at TheBookEdition.com (2010). Textes écrits entre 1987 et 1991, à une époque où le temps nous paraissait déjà beaucoup moins long qu'aujourd'hui.

On pourrait remplacer bulot par banquier (international), ou financier, sans changer le sens de l'histoire.
D'aucuns reconnaitrons, au passage, notre ami Timothy Geithner, ancien président de la Réserve Fédérale, membre du CFR et actuellement secrétaire au Trésor. Son dévouement et son abnégation au même titre que celle de ses coreligionnaires, pour le bien-être des peuples et l'équilibre des nations, n'est pas sans rappeler la grandeur d'âme des grands gastéropodes des côtes de l'Atlantique.
Espérons que tout ce beau monde connaisse une fin semblable à celle du bulot dans notre histoire.

 
Les deux vieilles filles - Extrait de C'est pas tous les jours demain disponible at
By ourselves - Les deux vieilles filles

• Texte extrait de C'est pas tous les jours demain, disponible at TheBookEdition.com (depuis janvier 2010 pour une somme dérisoire payable à pas trop cher avant écroulement total et définitifff [F cédille] de la devise, malgré l'augmentation inexcusable de la TVA), écrit en 1995, à une époque où le temps nous paraissait beaucoup moins long qu'aujourd'hui.

 
Nos amis les humains - à le musée du Louvre

By ourselves - Nos amis les humains
 

• Nos amis les humains, un jour calme au Musée du Louvre1, avant l'arrivée massive des foules estivales éprises de Culture et de Liberté.

Rappelons que l'ignorance des uns fait la force des autres.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il fait beau. Et chaud. Certains Musées sont gratuits le premier dimanche de chaque mois.

Pendant que nos amis les technocrates non élus de Bruxelles, du FMI et de la Banque Mondiale (aux ordres des cartels, contrôlés par une poignée de "mécènes" sans scrupules), s’emploient à piller les États membres, des populations entières, aveuglées par les promesses de croissance de leurs élus et la propagande des médias de masse à la botte, s’entassent à loisir dans les lieux de la Culture (avec un grand Cul2) autorisée par le Grand Syndic Incorporated of the World3

1. Henry Loyrette, président directeur du Musée du Louvre, membre du Comité de direction du Club le Siècle.
2. Voir les Incultures (conférences gesticulées) de Franck LepageScop le Pavé.
3. Charlzes T. Diggles n’est pas content… et il le dit, Notes, Remarques et citationsTheBookEdition.com, 2012.

 

< 1 - < 2 - < 3 - < 4 - < 5 - < 6 - < 7 - < 8 - < 9 - < 10 - < 11 - < 12 - < 13 - < 14 - < 15 - < 16 - < 17
< 18
< Diggles >
esp
19 >
esp
©
 

  Retour au début
© les fouines associées ltd