Extraits de Notes, remarques et citations
Livre disponible at bookedition
  Programme - Pyramide du pouvoir - Point de vue >

• Memento qui pourra éveiller l'esprit du lecteur curieux et l'inciter à approfondir par lui-même les sujets évoqués rapidement dans ces pages.
 
• 1. N.O.M – U.E. – Institutions mondialistes

Armes Silencieuses pour guerres tranquilles

aigle1• Ou comment manipuler les populations à leur insu pour les amener à accepter naturellement leur propre asservissement. Comment conduire les masses laborieuses vers un monde qu'elles n'ont pas choisi, mais qu'elles accueilleront à bras ouverts. Comment imposer ce Nouvel Ordre Mondial, tant attendu par la classe dominante, devant lequel les peuples égarés se coucheront sans résistance. Comment mettre en place le chaos afin d'en faire surgir un ordre nouveau. Comment faire accepter aux masses bêlantes et dociles, au nom de leur sécurité, des lois liberticides qu'elles n'auraient jamais acceptées d'elles-mêmes en d'autres circonstances. Selon la gravité des événements, créés de toutes pièces par les agents du Grand Syndic of the World, les individus qui peuplent ce monde, désemparés, désarçonnés, seront même prêts à appeler de tous leurs vœux la suppression totale de leur liberté, avant même que les gouvernements inféodés ne les en privent définitivement. (…)
Liens 1 - 2 et vidéo
 

Des bouts d'esstraits…

Quelques très courts esstraits du dernier livre de Charlzes T. Diggles, disponible sur TheBookEdition.com pour la somme dérisoire de 1 700 milliards d'annulation du montant de la dette soi-disant souveraine + 10 €…

... avec des aigles.

• Précédent titre dont ce dernier est le complément :
Charlzes T. Diggles n'est pas content… et il le dit

• Tous les titres de l'auteur

Hélas
Nous ne pouvons informer ceux qui ne veulent rien voir.

N.O.M.
Nouvel Ordre Mondial. Une gouvernance mondiale c'est la main mise des élites, une toute petite élite, sur l'économie et les finances du monde entier, dans le but de s'accaparer toutes les richesses du globe à leur seul profit. C'est l'instauration d'une dictature libérale mondiale qui fera des individus leurs esclaves consentants.…

ONU
Temple maçonnique d'après Pierre Hillard1. D'après Jacques Bordiot2 aussi.
La S.D.N. (Société des Nations), ancêtre de l'O.N.U., créée en 1919 par le « Colonel » Mendel House (éminence grise du président Woodrow Wilson, agent des Rothschild) qui appartenait à l'Ordre Illuministe des « Master of Wisdom » (Maîtres de la sagesse). Franc-Maçon du 33e degré.

1. Pierre Hillard – La marche irrésistible du nouvel ordre mondial – Éd. F. X. De Guibert, 2007.
2. Jacques Bordiot – Une main cachée dirige, Éditions du Trident, 1992.


Reportage
La télévision nous montre la vie d'un petit paysan ruiné par les normes européennes. Incapable de rembourser les prêts qu'il a dû contracter pour se moderniser, ses créanciers lui ont pris tous ses biens : sa maison, son terrain, son hangar, son tracteur, jusqu'à ses animaux qu'il a également dû revendre au plus offrant. Il s'est retrouvé à la rue, dans les bourbiers, nu et sans ressources. Le reportage fait pleurer dans les chaumières sur un vrai sujet qui touche bon nombre de petits paysans, confrontés au cartel agroalimentaire. Mais il ne dénonce pas les coupables ni n'évoque jamais la dictature de l'Union européenne, cette institution supranationale totalement déconnectée des réalités de ce monde qui est en train de ruiner des pays entiers et de détruire la vie de millions de gens.

Effaçons toute réflexion et passons à notre page publicité…


Les 4 « libertés » de l'UE

1. Libre circulation des biens.
2. Libre circulation des services.
3. Libre circulation des personnes.
4. Libre circulation des capitaux.

Ajoutons-en une cinquième qui est la conséquence des 4 autres :

5. Libre propagation de la misère.

aigle
 
• 2. Sionisme

Nuance
Le sionisme est une politique, le judaïsme est une religion.

Herzl
Théodore Herzl, le père fondateur du sionisme, était athée. Il n'obéissait à aucun mobile religieux. C'est pourtant d'après les textes bibliques que les sionistes justifient le massacre des palestiniens sur leur propre terre. Ils prétendent que cette terre leur a été donnée par un dieu auquel il ne croient pas. (Garaudy)1
Curieux, n'est-il pas ?

1. Roger Garaudy, écrivain français, communiste catholique converti à l'Islam, taxé de négationniste pour ses positions antisionistes. Un pauvre type en somme, victime de la pensée unique, offert à la vindicte de la crétionacratie mondiale.

Dialogue

– Ça vous ennuierait de déplacer un peu votre voiture que je puisse rentrer dans mon garage ?aigle6
– Oui. Je n'ai pas terminé de décharger.
– Permettez-moi d'insister, mais je souhaiterais rentrer chez moi.
– Vous êtes antisémite ou quoi ?
– Plait-il ?
– La place n'est pas interdite aux juifs que je sache.
– C'est mon garage…
– Antisémite !
– Quel rapport ?
– Je ne me laisserai pas insulter comme ça.
– Sauf votre respect, je suis moi-même sémite, originaire du Proche-Orient, et en tant qu'arabe, je n'ai aucune raison de…
– Terroriste !
– ?…

L'affaire s'est terminée devant la justice. Le propriétaire du garage a été inculpé pour injure raciale, et l'emmerdeur a été relaxé avec les excuses de la république.

Le Ministre français de l'intérieur, qui par sa femme se sent éternellement lié à Israël, demeure intransigeant sur la question.

Il faut qu'on le sachons.

Génocide
Les juifs se sont toujours faits passer pour les victimes éternelles afin de mieux dominer le monde. Avec l'approbation et le soutien de l'ensemble de la communauté internationale à la botte.
Les juifs sont même les plus grandes victimes de l'Histoire que le monde ait jamais connues. Toutes les autres ne valent rien en comparaison. L'entreprise de destruction nazie concernait pourtant aussi les tziganes, les malades mentaux, les polonais.
Que dire des massacres de Gengis Khan au 13ème siècle, de la déportation et de l'extermination des indiens d'Amérique au 19ème siècle, des ukrainiens affamés par Staline en 1932/33, du génocide cambodgien par les khmers rouges de Pol Pot dans les années 70, de l'extermination des Tutsis par les Hutus au Rwanda en 1994…
Sans parler des massacres actuels au Bahreïn, en Syrie par les rebelles financés par l'Empire, ni de l'anéantissement des peuples d'Afrique et d'Europe du Sud par les institutions mondialistes…
Tout ça ne vaut rien. Pas un pet de lapin. Pas ça, que dalle ! Rien. Ce ne sont que pleurnicheries et exagérations. Le peuple élu en vaut mille. Il est intouchable. Où il vous en cuira.
Ils ont le monopole de la souffrance. À tel point qu'ils s'autorisent à l'infliger à tous les autres. Sans compromission.

 
• 3. Dette – Économie – Pognon

Système de réserve fractionnaire

Notre système monétaire actuel basé sur le crédit. Sur l'argent dette.

Système qui permet aux banques de créer – ex nihilo – 6 fois plus d'argent, voire davantage, que ce qu'elles possèdent en monnaie centrale. Elles peuvent prêter des capitaux qui ne sont pas couverts par leurs fonds propres.

De l'argent créée à partir de rien, basée sur rien, garanti par rien et sur lequel les banques réclament des intérêts, intérêts quelles ne créent pas, mais que vous devez rembourser. La règle prudentielle veut qu'elles aient en dépôt (garantie) au moins 8% des sommes qu'elles seront amenées à créer. C'est sur ce système que sont basés le néolibéralisme et la mondialisation qui nous écrasent chaque jour un peu plus.

Connaissez-vous un seul homme politique en place qui ait cherché à dénoncer ce système ?

Ceux qui ont essayé ont été diabolisés, ostracisés, anéantis, traités d'antisémites, de terroristes…

CAC 40
Cotation assistée en continu des 40 prédateurs les plus dangereux de l'Hexagone depuis le Tyrannosaure Rex. Couchez Rex !

Gens
Les gens de ce monde en savent plus sur la santé de Johnny Halliday, ou sur les résultats de leur équipe de drogués préférée, que sur l'économie libérale, la création monétaire, le système de réserve fractionnaire, le pic du pétrole qui arrive à son terme, etc.… Rien en définitive sur tout ce qui peut réellement affecter leur vie et celle de leurs enfants.
Les gens sont les gens.

Usurpateurs
Les élus n'ont qu'une idée en tête : rester au pouvoir. À n'importe quel prix. Quoiqu'il en coûte à la collectivité. C'est pourquoi ils se couchent devant leurs créanciers.
Quand nous parlons d'élus, nous voulons parler des usurpateurs. Ceux qui remportent l'élection avec une minorité de voix et qui prétendent représenter la Nation tout entière. Quand on sait que le premier parti de France est l'abstention, qui représente 20 594 200 non votants, et que lors des dernières élections (2012) François Hollande n'a été élu qu'avec seulement 29,4% des voix, soit 7 617 996 votants, on se demande s'il a toute légitimité pour conduire les affaires du pays. Sans parler de l'élection qui est une mascarade en soi.

Population, 65 350 000 habitants.
Inscrits, 43 234 000 électeurs (66%).
Votants, 23 957 394 (55,41%).
Abstention, 19 276 406 (44,59%).
Exprimés, 23 029 183 (53,27%).
(données INSEE 2009)
 
• 4. Gens – Société – Politique

Illusion
La plupart des gens pensent que ce monde est gouverné par la justice et la raison. Que la morale triomphera des scélérats et rétablira l'égalité entre les hommes.
Comment imaginer alors qu'un gouvernement « démocratiquement » élu, au service de la nation, puisse commettre des actes contraires à la république et aux bien des peuples. Ça s'peut pas en vrai. C'est impossible ! Impossible en ce bas monde que les représentants d'un peuple souverain soient à ce point cupides et corrompus. C'est pourquoi, les gens se refusent à accepter l'évidence, même en présence de preuves irréfutables. Ils se refusent à admettre toute réalité dès lors qu'elle heurte leurs croyances et dépasse leur vision du monde. Tout ce qui sort du cadre établi et de la pensée unique, relève de la théorie du complot. Toute question qui pourrait amener une vraie réflexion est interdite.
La majorité d'entre eux s'accommodent de tout ce qui ne contrarie pas leur confort immédiat et ne remet pas en cause leur vision du monde. Ils sont incapables de voir autre chose que ce qui est communément admis. Le reste est faux ou n'existe simplement pas. Très peu sont prêts à sacrifier leur confort à la lucidité. Quelle est leur vision du monde ? En ont-ils seulement une ? Que savent-ils d'eux-mêmes ? Tout ce qui les dérange n'existe pas. C'est très pratique en somme (voir les deux vieilles filles).
Le mieux est de continuer à regarder la télévision sans se poser de questions, et tout ira bien…

• Les agriculteurs aujourd'hui sont les multinationales. Les normes européennes obligent les petits paysans à emprunter pour se moderniser. Incapables de rembourser, ils se font manger par les plus gros qui rachètent leur exploitation pour une bouchée de pain. Et ils meurent.aigle2

Recettes
Contrairement à ce que cherchent à nous faire croire la classe dirigeante, nous n'avons jamais vécu au-dessus de nos moyens. Ce ne sont pas les dépenses qui sont en jeu, ce sont les recettes. L'absence de recettes. Les dépenses restent stables et le PIB double tous les 40 ans, nous dit Friot. Ce qui est en cause c'est le bouclier fiscal, les paradis fiscaux, la baisse ou l'exonération des impôts des entreprises et des multinationales, le gel des cotisations patronales, les budgets votés en déséquilibre, quel que soit le gouvernement en place, de droite comme de gauche (plus particulièrement de gauche curieusement). Sous le gouvernement Sarkozy c'est 172 milliards d'euros qui échappent aux caisses de l'État au titre des déductions fiscales offertes aux plus grandes entreprises et aux plus riches (chiffres de la cour des comptes). En comparaison le déficit de la sécurité sociale (auquel je ne crois pas, et pour cause) ne serait que de 29 milliards.
Qu'attendons-nous ?

 
• 5. Histoire

À savoir

Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n'ont pas de volonté particulière à imposer.

S'ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n'est pas une démocratie (et la France ne saurait l'être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. – Abbé Sieyès (Emmanuel-Joseph), discours du 7 septembre 1789.


Rappel
1945, au sortir de la guerre, le CNR, Conseil National de la Résistance, à qui l'on doit, entre autres, la nationalisation de la plupart des moyens de production (pour le bien commun), la création de la sécurité sociale et le système des retraites (basés sur la cotisation et non sur la capitalisation), des services publiques de qualité… Toutes ces conquêtes sociales que le néolibéralisme se charge de détruire minutieusement depuis plus de 40 ans, au nom de l'équilibre économique et monétaire.

Révolution
Le peuple ne se révolte jamais spontanément. Même s'il est rongé par la faim. Quand il a faim, le peuple ne pense pas, il gargouille. Un peuple qui a faim ne s'en va pas faire la révolution, il va piller le garde manger de son voisin. Il ramasse tout ce qu'il trouve, et s'il ne trouve rien il dépouille ceux qui ont un peu plus que lui. À moins que les puissants ne lui donnent les moyens de se révolter. À moins qu'ils ne lui apportent le nécessaire sur un plateau. Avec un peu de vin et de fromage pour la route. Une révolution ça se fomente, ça s'organise. Ça prend du temps. Il faut être bien nourri pour préparer une révolution. Ce sont les financiers qui décident des révolutions dont ils ont besoin pour défendre leurs intérêts et augmenter leurs profits. C'est le peuple qui ira se faire massacrer à sa place, croyant œuvrer pour la justice et l'équité. Voir la « révolution » de 1789.

aigle8
La suite dans : Notes, remarques et citation, disponible chez bookedition bookedition bookedition Tous les livres de Charlzes T. Diggles
Page liens
 
 

< Retour début Charlzes T. Diggles n'est pas content >