Vvez
Charlzes T. Diggles n'est pas content
et il reudeussock
(Le journal de l'embouti complet)
Dormez
En bas dirèque   humpt et scumpt euff quinze

< 1 - < 2 - < 3 - < 4 - < 5 - < 6 - < 7 - < 8 - < 9 - < 10 - < 11 - < 12 - < 13 - < 14 16 > - 17 > - 18 >
SchuellerCancerCodexExtraitCannabis

… les épingles… le gaz… les tigres… la religion… la vie… le codex alimentarius… les autres… manger… sortir… les pots de fleurs…

 
Morcis choiseaux 15
 
Leçon 7
Les spécialistes ont été inventés pour noyer le poisson.

Erreur
Nous sommes dans un pays répressif et totalitaire, non dans une démocratie. La seule différence avec les dictatures officielles, c'est qu'ici, on vote pour élire son bourreau.

• On mesure la décadence d'une civilisation au nombre de lois qu'elle est obligée de mettre en place pour tenir debout.

L'argent cher En musique. Par yves Robert et Elise Caron
• Musique légèrement abstaite - texte complètement le contraire.

Bonus
Pourquoi le gouvernement sanctionnerait-il les bonus faramineux que s'octroient les spéculateurs, les banquiers et les grands patrons du Capital ? Ce serait trancher la main qui les nourrit. Scier la branche sur laquelle on l'a dans fion. Bien profond.

Au balcon
Pendant que les électeurs et les partis se déchirent pour faire élire leur pantin, les banquiers, qui détiennent le vrai pouvoir, se régalent du spectacle qu'offre les peuples agonisants.

Étonnant
Plus de 10 millions de précaires dans le 4ème pays le plus riche du monde ? Étonnant, non ?

cinéma
Les gens confondent les gens et leur rôle.

Leçon 8
Manifester dans la rue en brandissant des pancartes est une perte de temps.

Réalité
Les gens confondent les gens et leur rôle.

 

Santé

RespirezMangez 5 fruits et légumes par jour.
Où vous serez écrasé par un autobus. Des populations entières périront dans les flammes. Des petites filles mourront sur le trottoir. Vos enfants seront mangés par les vers…

C'était un message de l'OMS.

 
Ralentissez Fab
C. Fabiani
nos libertés
N. Libertés
JeanneR
J. Rousseau
bukov
V. Bukosky
riz
A. L-Riz
chouard
E. Chouard
grignon
P. Grignon
Oxy
Oxymoron
Zeug
Zeugmaband

Franck Lepage
F. Lepage
Plus on devient lucide et plus ce monde devient difficile à vivre

Blasphème

StopCraignant sans doute l'excommunication, les bons électeurs, appuyés par les spécialistes et les médias, refusent avec force de croire que les politiques ne représentent qu'eux-mêmes et que pour se maintenir au pouvoir ils sont capables de les conduire volontairement à leur perte. C'est trop énorme pour être vrai.1 Seules comptent pour eux les valeurs et les idées. La réalité est secondaire. Peu importe que leurs représentants soient des menteurs et des criminels, dès lors qu'ils se reconnaissent dans leurs discours. Ils s'interdisent de voir ce qui est et à qui ils ont à faire. Ils ont juste besoin de croire. C'est bien plus confortable. Les basses réalités de ce monde n'existent pas. En politique comme en religion, il n'est pas permis de douter.
La libre pensée est un blasphème.

1. On ne va tout de même pas voter pour celui qui va vous trancher la gorge.

• Révoltez-vous. Poussez des cris. Brandissez des pics. Tranchez des têtes. Et tenez-moi au courant. Je prends l'apéro à partir de 18h.

Leçon 9
Travailler est aliénant.

Mangez

Expert
Je ne suis pas uniquement un spécialiste en bioéthique et un expert en déontologie médicale, je suis également un gros enculé. Il ne faut pas l'oublier.

Document utile à télécharger. (pdf)

Télévision
La télévision est un monde merveilleux. Nous sommes accueillis par des gens sympathiques, toujours ravis de nous retrouver. Quelles que soient les circonstances. Ils nous vendent du vent, de la peur et des catastrophes avec le sourire. Ils sont bien habillés et leur bonne humeur ne faiblit jamais. Ils sont heureux comme des pelles. Et nous comme des coins. Ils nous font partager leur bonheur. Ils sont formidables. On les inviterait à dîner tellement ils sont gentils. Et bien peignés. On partirait même avec eux en vacances, dans des camps de loisirs. On serait encore plus heureux.

Consommation
— On nous prend vraiment pour des cons !
— Mais nous sommes des cons
.

… l'eau de javel… glisser… tomber… les couteaux… les frelons… le cancer… les cartels… la canicule… les politiques… les camions… les scies… les tunnels… l'emploi… les marchés… les investisseurs…

rien
Ce ne sont pas les élus qui sont au service de la nation, mais l'inverse.

Retraites (par Franck Lepage)

• À voir également
Dans ces vidéos (1 à 8), Bernard Friot démonte l'argument démographique des retraites et explique en quoi il est destiné à créer une population fragilisée, un réservoir de main d'oeuvre bon marché…
• Ne pas manquer cette conférence (54'16"). Surtout

 

• Dès lors qu'un gouvernement s'occupe de votre sécurité, à grands renforts de restrictions et d'interdits, c'est qu'il est temps de passer à l'Ouest.
Mais c'est où l'Ouest ?…

 

Couchez

PortezCe gouvernement est nuisible et malfaisant. Les vrais enjeux de la société lui échappent dangereusement – intentionnellement même. Comme à tous les autres gouvernements.
Protégez-vous autant que vous le pouvez. Le pire reste à venir. Ses représentants n'ont pas fini de lutter pour notre bien et notre prospérité.
Aucun autre gouvernement, aucun autre parti, ne changera rien à l'affaire. Gauche, droite, extrême ou modérée, on l'a déjà dit mille fois : ce ne sont pas les mêmes cons ni les mêmes scélérats, mais c'est toujours la même merde, la même décadence. Un pantin est remplacé par un autre pantin. Il appliquera la politique de ses maîtres. Qu'il en soit conscient ou non.
Tant que les banquiers garderont la main sur la monnaie et que les groupes d'intérêts économiques distribueront les pouvoirs, le chômage et la misère ne cesseront de croitre et de se répandre sur le monde. Pour leur plus grand profit. Les rentiers, avec la complicité des politiques de tous bords, sont des criminels. Sur la base de l'ignorance des peuples, ils mettent la nation à genoux, avec le concours des institutions et des médias.
Or, s'opposer aux classes dirigeantes, dénoncer leurs crimes, défendre une pensée dissidente, c'est entrer dans la théorie du complot, sombrer dans le populisme, faire preuve d'amalgame, passer pour un alarmiste, un révisionniste, un négationniste…
Quand le peuple aura faim, il se lèvera et ce n'est plus des pancartes qu'il brandira. Ce n'est plus à ceux qui les nourrissent que les dirigeants rendront alors des comptes.
Les ténèbres se propagent sur ce monde aussi implacablement que la bêtise sur les ondes.

L'éveil commence par le mal être

Les maîtres du monde
vu sur ONCT - mis en ligne par lui

Reportage, de Conspiracy Production et François Patry, abordant la terreur, la société de surveillance, la traçabilité, la désinformation, l'économie, l'aliénation, la démocratie...
Autrement dit, ce monde merveilleux dans lequel on s'agite comme des damnés. Tant bien que pire.
Ou prou.
Mais moins.

Payé grassement à ne rien faire pendant que nos élus trimeraient bénévolement pour le bien de tous…
Keep an eye
Monsieur porte les valises de Madame qui s'en va contrôler les voyageurs qui n'y verront que du feu… au cul… pé par la jeunesse… © PantyhoseX.com

Leçon 10
La santé n'est pas rentable.

• Les escrocs de la république, les voyous au pouvoir, les élus du peuple, ont encore de beaux jours devant eux. Ils bénéficieront toujours de l'ignorance des masses et du soutien des spécialistes patentés et des médias. Les cartels y mettent le paquet.

Citation
Donnez-moi le droit d'émettre et de contrôler l'argent d'une nation, et alors peu m'importe qui fait ses lois.
Mayer Anselm Rothschild

Détente
Un type rencontre un autre type qui rencontre un autre type. Et il se passe un truc. Ou rien. Curieux, non ?
Mourez

Leçon 11
les élus ne rendent de comptes qu'à ceux qui les nourrissent.

Retraites
— On nous prend vraiment pour des cons !
— Mais nous sommes des cons
.

… les torrents… les précipices… le verglas… les requins… la crasse… Payez les pavés… les multinationales… les rats… le chômage… le soleil…
 

< 1 - < 2 - < 3 - < 4 - < 5 - < 6 - < 7 - < 8 - < 9 - < 10 - < 11 - < 12 - < 13 - < 14 16 > - 17 > - 18 >
©
 

  Une visite au début
© les fouines associées ltd