Déclarationdeclarationuniverselle… Charlzes T. Diggles n'est pas content
et il le dit
(Le journal du con farci)


des devoirsdeclarationdes politiques
Charlzes T. Diggles a le courage de dire tout haut ce que tout le monde s'en fout
en bas dirèque

HimselfCharlzes T. Diggles est un quidam parmi d'autres, un simple citoyen ébloui par ce monde merveilleux dans lequel nous pataugeons allègrement depuis le fond des âges, un esprit contenu dans une âme qu'il ne maîtrise pas totalement.
Il n'est le héraut d'aucun combat. Il ne milite pour personne ni pour aucune cause. Pas plus pour lui-même que contre ce monde absurde qui le dépasse chaque jour un peu plus. Outrageusement. Il reste le spectateur affligé de son époque, le témoin consterné de sa propre vie. Il se contente d'observer, tantôt avec amusement, tantôt avec colère. Le plus souvent avec indignation. Parfois avec détachement. Jamais avec indifférence.
Il doute que la lucidité de quelques uns, éclaire un jour le chemin des milliards d'endormis qui s'agitent aux portillons. Il lui semble néanmoins utile que certains1 tentent de les réveiller en leur offrant la possibilité de sortir un peu la tête de l'eau. Il suffit parfois qu'un petit nombre ouvrent les yeux… pour que tout change…
Mais peut-être pas ?
En attendant, Charlzes T. Diggles boit du bon whisky en regardant passer les jolies dames. Si ce monde semble définitivement perdu, il reste encore, avec les huîtres évidemment2, quelque consolation avant la sortie.
Cependant que malgré tout, il se fera un devoir de propager toute information utile sur l'état des lieux, chaque fois qu'il en tombera bouche bée.

Jean-Jacques Pleutre

1. Vous rencontrerez certainement un ou deux de ces étranges olibrius au fil des pages qui suivent. J'ignore s'ils réussiront dans leur entreprise, mais ils auront au moins eu le mérite d'essayer. Et de nous informer. Nous leur souhaitons bonne route et les soutiendons à notre façon. Propageons mes amis, propageons… tant que nous le puissions…

Nos libertésAcrimedLe Grand SoirRezoVoltaireLiesiDenisstoMondialisationÉtienne Chouard

2. Uniquement des spéciales (n°2).

NDF. Curriculum Vitae et Mortae de Ch. T. Diggles – www.le-monde.con


Page 2 > - page 3 > - Page 4 > - Page 5 > - Page 6 > - Page 7 > - Page 8 > - Page 9 > - Page 10 > - Page 11 > - Page 12 >
Page 13 > - Page 14 > - Page 15 > - Page 16 > - Page 17 > - Page 18 >
 

Qu'en dit Oxymoron

Si nous n'étions QUE sur un monde de cons, les choses ne seraient pas si graves. Finalement un con n'est qu'un nuisible par inadvertance, un malfaisant qui s'ignore. Sa connerie pourrit la vie des autres, mais il ne le sait pas. Il suffirait d'ignorer les cons pour que ce monde redevienne un paradis. Les paysages sont magnifiques, les animaux merveilleux et en oubliant que les humains existent tout redeviendrait paisible. Hélas, les cons c'est une chose, les malfaisants c'en est une autre. Or, un malfaisant est un nuisible parfaitement lucide de sa connerie (Bac + 150). Contrairement au con, le malfaisant à de la culture et de l'instruction qu'il étale à longueur de journée à la face du monde. Il aime pourrir la vie des autres et ne s'en prive jamais. On peut dire que notre quotidien est devenu un enfer grâce aux malfaisants…
Lire la suite…

Peut-on tout dire sur n'importe quel sujet de société ou doit-on se la fermer sévère en serrant les fesses sous peine de représailles. En principe dans une démocratie, non. Mais sommes-nous toujours dans une démocratie ou déjà dans un monde de non droits. (…)

… Les questions qui fâchent sont de plusieurs natures. Il y a celles qu'on n'ose aborder de peur de froisser ou simplement pour éviter de se prendre un pain par inadvertance, et celles dont le sujet nous semble à des années lumières de nos propres préoccupations. C'est bien connu la poisse ça n'arrive qu'aux autres. Et puis après tout si le voisin se fait assassiner c'est son problème : il n'avait qu'à faire plus attention. (…)
Oxymoron
Retrouvez him here > The légend
 
Morcis choiseaux 1 Retour sa mère
 

Sursis

Encore une idée appropriée qui montre que la Justice sait aussi se montrer douce et clémente. Elle sait appliquer les bonnes sanctions aux vrais coupables qui le méritent. Comme une bonne mère.
Or, quels sont en réalité les crimes et les délits commis avec sursis ? Un vol par exemple, qui ne deviendrait effectif et réel qu'à partir de la deuxième tentative. Autrement dit : un bandit viendrait chez vous pour vous dévaliser mais pour de faux. Il ne pourrait emporter son butin que s'il récidive. Pour de vrai cette fois. Vous seriez alors victime d'un vol ferme. Et les agressions divers, les abus de pouvoir et de biens, les tentatives de corruption, les viols ? Toutes ces exactions et méfaits de toutes sortes sont-ils commis avec sursis ? Ma femme s'est fait violer avec sursis. Mais si ça se reproduit, ce sera pour de bon cette fois. Une bande de jeunes a mis le feu dans un bus, les passagers ont brulé vifs avec sursis. Ils l'ont échappé belle, ça aurait pu être pour de vrai. Qu'importe, ce qui compte c'est que la Justice punisse les coupables à hauteur de leurs forfaits.
Et tout le monde est content.

 

Culture
Le monde merveilleux du spectacle, Monsieur le Ministre des Princesses décédées en tête, et le monde des Arts tout entier, s'offusque qu'on puisse arrêter un artiste pédophile de la trempe de Roman Polanski pour le viol d'une mineure de 13 ans (en 1973). C'est bien fait pour Fourniret. S'il avait fait de grands films avant, il aurait peut-être échappé à la prison aujourd'hui. Vive le talent !
A nous les petites filles.

Crise
Politiques de tous bords, sénateurs, députés, parlementaires, français et européens portant costume sur mesure, roulant en berline noire avec chauffeur et gagnant pour la plupart entre 5000 et 7000 euros net par mois, nous parlent de la crise avec une compassion affligée en tirant sur leur cravate.
Ils se sentent tous concernés. La crise est leur principale préoccupation. Rien d'autre n'a d'importance à leurs yeux…
Touchant, non ?

Laïcité
La République qui est très gentille et très tolérante avec ses ressortissants est prête à accepter la construction de cimetières exclusivement réservés aux musulmans. Les mairies accueillantes, composées d'élus très courageux et inflexibles ne voudraient pas choquer ou blesser quelque communauté que ce soit. À Lille, il y a quelques années, la mairie a bien accepté la construction d'une piscine exclusivement réservée aux femmes. Pourquoi pas en effet des cimetières uniquement réservés aux musulmans.
Il y a bien des cimetières pour chiens.
Vive la France ! Vive la République !

Il faudrait sans doute maintenant envisager la construction de cimetères exclusivement réservés aux socialistes qui refuseraient de reposer aux côtés de leurs congénères de l'UMP. Et inversement. Mais aussi, un cimetière pour femmes socialistes, un autre pour femmes UMP, un autre pour…

Pourquoi pas des magasins pour femmes, des transports en communs pour femmes, des cafés pour femmes, des rues pour femmes, des villes pour femmes, des planétes pour femmes

 

Dépassements d'honoraires

Pourquoi ? À quel titre ? Et pourquoi ne pourrait-on pas à notre tour réclamer à notre employeur des dépassements de salaires, de l'ordre de 60%, pour travail rendu strictement identique ?
La ministre de la santé, au lieu d'interdire ces pratiques scandaleuses, nous invite à ne pas les payer. Non seulement elle fait là preuve d'un grand courage, mais imaginez un malade sur le point d'être opéré d'une appendicite aiguë refuser de payer le dépassement d'honoraires avant de rentrer au bloc. Qui, de ces médecins qui roulent en Porshe ou de ce gouvernement qui laisse faire en incitant à l'incivilité, sont les voyous ?



Quels sont-ceux qui penseront à cliquer ci-dessus le Diou

Analyse
En politique, il n'y a pas les bons contre les mauvais. Il y a les pourris contre les vendus.
C'est ce qu'on appelle les partis. Ils ont besoin du pouvoir pour exister.
Droite… gauche… mon cul c'est du poulet… tireli… tirela… tirelirelar-dada… pouet… pouet…1
Un autre moi-même disait il n'y a pas si longtemps de cela : À droite ou à gauche c'est pas les mêmes cons, mais c'est la même merde.
Bon appétit mes amis…

Critique
On peut lire souvent : Le film manque de souffle, mais l'acteur principal est excellent.
On ne lit jamais : La charcuterie propose des produits de merde, mais le charcutier est très sympathique.

Télévision
On multiplie sans cesse le nombre de chaînes. Il y en a de plus en plus. Aujourd'hui le chiffre est considérable. On les compte par centaines. On ne saura bientôt plus où les mettre. D'ici peu il y en aura pratiquement autant que d'habitants sur la planète. On pense qu'il y en a donc pour tous les goûts. Hélas ! C'est à chaque fois le même programme. C'est TF1 sur tous les canaux.
Tous les soirs une merde.

Télévision encore
Ça sert à faire du gras.
Le reflet de grandeur de l'esprit humain.
 

Hadopi

Inapplicable et déjà contournée par les sites concernés. Une loi inutile et qui va coûter très cher au contribuable. Et qui s'en plaint de la loi Hadopi ? Les stars, les chanteurs, les artistes qui gagnent des millions en droits d'auteurs, ainsi que les Majors comme Universal qui sont loin d'être sur la paille. Si les chanteurs qui s'en plaignent gagnaient le smic, je trouverais normal et nécessaire d'interdire le téléchargement gratuit. C'est loin d'être le cas.
Le gouvernement ferait mieux de défendre ceux qui gagnent moins de 1200 euros par mois depuis plus de 20 ans dans la même entreprise et qui du jour au lendemain se retrouvent sans emploi. Des entreprises le plus souvent bénéficiaires qui n'hésitent pas à licencier ou à délocaliser pour plus de profit (quand ce n'est pas pour verser des primes faramineuses à leurs dirigeants pour avoir failli à leurs missions). Non ! Le gouvernement préfère s'époumoner à faire voter une loi imbécile destinée à défendre les intérêts de l'Industrie du disque et du Cinéma et à engraisser des nantis déjà pleins aux as.
Pauvres artistes qu'on prive de leurs droits et qui sont contraints de venir pleurer sur les plateaux de télévision devant la France entière dans des émissions de merde qu'on pourra télécharger gratuitement dès le lendemain sur internet.
On n'est pas sorti de l'auberge.

 

Socialistes
Les socialistes sont des types formidables. Très ouverts et très tolérants. Ils ne veulent que le bien de tous. Pour le plus grand malheur de tous les autres.

Hadopi encore
Le lyrisme l'a emporté sur la raison et le bon sens.
Voila que Monsieur F. Mitterrand, ancien présentateur de télévision, nouvellement nommé Ministre de la culture1, se prend de passion, non plus pour les rois et les reines mais pour la loi Hadopi. Son devoir est désormais de s'engager à défendre ses amis les artistes des vilains pirates qui spolient sans vergogne notre beau patrimoine. Et il cite quelques grands noms, qui se trouvent être les artistes les mieux nantis et les mieux payés du système, ceux qui ont le moins à craindre du piratage et qui, quoiqu'il arrive ne risquent pas (ni leurs héritiers) de se retrouver un jour payés au smic.
Son discours a marqué les esprit et il a été applaudi très fort comme dans les émissions de variétés.
Léon Zitron, Roger Lanzac, Raymond Marcillac ou Guy Lux, autres grandes figures du monde des arts et du spectacle, n'auraient pas déméritées.

1. La culture de quoi ? La culture des intérêts de l'état ? Des intérêts des Majors sûrement.

ONU
Voir là
Autres vidéos sur Oxymoron

1. Qu'on pourrait traduire en langage contemporain par : mon cul sa race, ta mère c'est du boudin.

 

Ils nous font chier

Les juifs, les musulmans, les chrétiens, les orthodoxes, les hindouistes, les bouddhistes, les taoïstes, les maoïstes, les islamistes, les socialistes, les politiques, les syndicalistes, les journalistes, les spécialistes, les communautaristes, les détenteurs de la bonne parole, les titulaires de la Shoa, les combattants de la Saint Barthélémy, les fous de Dieu, les gardiens de l'holocauste, les représentants du savoir universel, les anciens combattants, les défenseurs des grands phoques à tête plate de l'hémisphère austral, les associations militantes contre la discrimination, les contestataires de tous bords, les dissidents, les sauveurs des espèces en voie de disparition, les ONG, les otages, les libérateurs d'otages, les apôtres du monde moderne, les gens qui vous veulent du bien, les bloggeurs, les représentants du conseil syndical, les mandataires, les plaideurs, les libérateurs, les chevaliers, les pompiers, les pour, les contre… (remplissez vous-même)

nous font chier

Le spectacle de ce monde est affligeant

Pof ! Pof ! (cher ami)

— Au fait, avez-vous voté pour l'euro ? Euh… pardon… je voulais dire l'Europe. L'Europe qui n'egziste pas. Et qui n'égzistera jamais. Sauf celle des financiers voyous et des malfaisants, bien entendu. Celle-là égziste belle et bien, nous sommes d'accord. Personnellement, je ne voterai jamais dans ce monde de cons dirigé par des cons élus par des cons qui se plaignent des autres cons qui n'ont pas voté pour les mêmes cons…

— Entièrement d'accord avec vous cher monsieur mais je persiste : Je continuerai à voter pour n'importe quelle minorité histoire de contester les majorités. Sauf si un jour le vote blanc est comptabilisé. Alors là, je voterai blanc.

— De même cher ami. Je ne voterai que le jour où le vote blanc sera enfin comptabilisé. Mais ce n'est pas demain la veille, car il pourrait bien devenir le premier parti vraiment majoritaire, et les politiques de tous bords ne pourraient plus faire carrière et s'enrichir impunément sur le dos de leurs électeurs. Cela dit, je persiste aussi, la majorité n'égziste pas plus que l'Europe. Aux dernières élections européennes, seul 3% de la population s'est déplacée pour voter. Donc, la majorité européenne élue représente seulement un tout petit pourcentage de ces 3% de votants qui eux-mêmes sont loin de représenter l'ensemble des habitants de l'Europe qui n'égziste toujours pas. La majorité est donc déjà une minorité… et je ne voterai pas pour cette minorité qui ne contestera personne.

Pof ! pof ! cher ami.

 

Flash spécial

Pas le moindre élément permettant de dire quoi que ce soit sur les derniers événements dont on ignore tout (la disparition de l'airbus A 320 par ex) et pourtant la télévision ne cesse d'en parler pendant des heures pour nous répéter invariablement qu'ils ne savent rien.

— Merci de nous retrouver…
On fait tout de suite le point sur la situation dramatique dont on ignore encore tout.
On retrouve notre envoyé spécial sur place qui n'a strictement aucun élémént nouveau à nous apporter.

L'envoyé spécial (sur place) : En effet, nous ne savons toujours rien.

Retour plateau. Voilà ! C'est tout ce qu'on pouvait dire pour l'instant, mais on refera le point tout à l'heure dans notre prochain flash spécial. Le journal de 20h sera, quant à lui, très largment consacré à cet événement dont on ne saura rien de plus.
Très bonne soirée à tous.

Et maintenant un flash spécial…


@
Argent
La honte ce n'est pas que des traders gagnent beaucoup d'argent en ramassant des bonus indécents qui permettraient à plusieurs familles de vivre aisément pendant de longues années sans travailler, c'est leur métier. Ils l'ont choisi pour ça.
Non ! Les vrais fumiers, ce sont plutôt les banquiers qui font des profits colossaux avec de l'argent qui ne leur appartient pas. De l'argent qu'ils créent ex nihilo (à partir de rien) et qu'ils prêtent avec intérêts, des intérêts exhorbitants qui mettent à genoux les états du monde entier, les plongeant dans le cycle infernal de la dette souveraine, ruinant sans vergogne la vie de millions de gens.
Pourquoi les états ont-ils renoncé à leur droit régalien de battre la monnaie pour le donner aux banquiers ?
Ça on n'en parle jamais.

Taxe carbone
Vaste fumisterie, ou vaste fumisterie ?

La France s'est à nouveau engagée à faire raquer le contribuable. Au nom de la sauvegarde de l'environnement cette fois.
C'est son rôle dans la société au contribuable : raquer pour engraisser les politiques qui le prennent vraiment pour un con. Et il aime ça le contribuable qu'on le sollicite, qu'on le mette à contribution, qu'on l'investisse, qu'on le considère. Il se sent concerné.
Ainsi, après les taxes sur les produits pétroliers, la contribution annuelle des distributeurs d'énergie, les taxes sur les hydrocarbures et j'en passe (ça me fait tousser), elle veut maintenant taxer les ménages français qui utilisent l'énergie fossile indispensable à leur survie. Elle appelle ça : la contribution climat-énergie. La CCE1.
Ce qui veut dire, par exemple, qu'un chauffeur de taxi qui est obligé d'utiliser sa voiture pour vivre va être taxé comme pollueur indifférent à l'équilibre du monde. L'état va donc indirectement taxer son outil de travail pensant que le chauffeur de taxi contribuera ainsi à réduire les émissions de CO2 responsables du réchauffement climatique. Non seulement le chauffeur de taxi ne roulera pas moins - au contraire - il devra rouler davantage ou augmenter ses tarifs pour pouvoir rembourser la taxe s'il ne veut pas mettre la clé sous la porte. Et il continuera à polluer autant, si ce n'est plus, pour survivre.
C'est la seule idée que le gouvernement a trouvé pour sauver la planète et aider les ménages français à mieux vivre dans ce monde merveilleux qu'il faut préserver à tout prix.
Afin de permettre la réduction d'émissions de CO2, on se demande pourquoi l'état n'investirait pas plutôt dans la recherche et le développement d'énergies non polluantes et baisser le prix des produits vraiment écologiques.
De telles énergies et de tels produits existent déjà, mais ça ne rapporte rien et les pétroliers ne sont pas prêts à abandonner leur part du magot. Donc, en attendant, le contribuable paye des taxes. C'est plus écologique.
Mais je n'ai peut-être pas tout bien compris.

1. A ne pas confondre avec la vignette automobile ou la CSG qui ne sera pas non plus reversée aux vieux.

 

Fait divers
lu dans un journal en août 2009

Un soir, après l'avoir aspergé d'essence - pour s'amuser sans doute - un adolescent désœuvré (17 ans) a mis le feu a un chien errant qui recherchait un peu d'affection. Brûlé au dernier degré sur plus de la moitié de son coprs, l'animal, encore en vie, doit être anesthésié à chaque fois qu'on doit lui changer ses pansements. La photo dans le journal est insoutenable.
Je ne sais pas ce qu'encourt ce fumier d'adolescent de merde dans notre monde, mais si le karma existe je lui souhaite de revenir en chien et de subir la même chose avec le souvenir de ce qu'il a fait.
S'il pouvait payer dans cette vie là, ce serait même encore mieux…
Mais il faut qu'il sache pourquoi.

Trois jours plus tard, on apprend que l'adolescent désœuvré ne sera jugé qu'en décembre.
Pourquoi ?

Récidivistes
Encore une fois ces gros cons de spécialistes encravatés ne parlent que de réinsertion des criminels pédophiles. Jamais des victimes qui n'auront plus jamais la possibilité de se réinsérer.
Un seul invité était pour la perpétuité réelle.

Les croustillantes petites anectodes qui font les choux gras de la presse mondiale et des amis de la pensée bienséante n'ont strictement aucun intérêt

Jeu télévisé (programme d'amendement)

Il manque un vrai jeu à la télévision française.
Un jeu où les candidats seraient les élus du peuple. Exclusivement. Périodiquement ils viendraient faire le bilan de leur politique devant un public ravi à l'émeri. Sous les applaudissements. L'animateur leur poserait des questions sur leur programme, sur leurs missions et sur les actions qu'ils ont mis en œuvre pour le bien commun. Les applaudissements seraient nourris. Ils seraient amenés à répondre sans détour sous peine de perdre les points indispensables à leur retour en politique. Le public chauffé pour l'occasion trancherait sans vergogne.
Les gagnants seraient reconduits dans leur fonction et reviendraient pour le tour suivant. Les perdants seraient décapités en direct. Sous les applaudissements. Bref, ils seraient enfin tenus de rendre des comptes devant les citoyens ravis à l'émeri.
Les têtes tomberaient. Le sang coulerait à flots. Les applaudissements seraient encore plus nourris. L'audience y gagnerait.
Le peuple en redemanderait.

Les élus font des lois pour se protéger eux-mêmes

Sécurité routière
À défaut de sauver la vie du contribuable dont tout le monde se fout au demeurant, elle permet au moins de rapporter plein de bon pognon aux pouvoirs publics. J'ai encore attrapé un PV pour un dépassement de la vitesse autorisée de 5 km/h (55 au lieu de 50). Sur voie rapide, il faut le préciser. Tarif : 135 euros et 2 points de moins. Ces abus n'incitent pas à la citoyenneté ni à la prudence, mais plutôt à la révolte et à la colère. Pendant ce temps là, les vrais criminels courent toujours.

Sans abris
Cachez-moi ces salariés (la plupart ont un emploi) que la cinquième République ne saurait voir. Les sans abris font tâche dans le paysage. Ils se voient comme la lèpre au milieu du moyen-âge. Ils sont une insulte à la compétence de nos dirigeants. Il faut les jeter dans la seine (ou dans la Marne si elle est plus proche de votre cahute en carton), les cacher sous le caniveau, les bouter hors de la ville.
Nous sommes un pays civilisé tout de même.

Tour de France
Il est vérolé par le dopage ? Supprimons-le dans ce cas ! Seulement qui osera ? Encore une affaire de bon gros pognon (sponsorts, contrats publicitaires, équipementiers, retransmissions télévisées…) ? Voilà des années (déjà du temps d'Anquetil et de l'ORTF) que tout le monde sait que plus un coureur n'est capable de terminer la course sans se doper et encore moins de la gagner en galvanisant les foules qui réclament toujours plus d'exploits. Mais sans le dopage, plus une chaîne de télévision au monde n'accepterait de passer l'épreuve à l'antenne. Seuls quelques aficionados du club de Culmont-Chalindrey continueraient de regarder la compétition chez Raoul, au Bar de la Petite Reine, le dimanche après-midi. Qui a envie de suivre une épreuve où les concurrents flancheraient à mi-parcours ? Qui miserait un copec sur des lopettes asthmatiques. Et pourtant tout ce gentil petit monde crie au scandale. Les coureurs sont des tricheurs qui foulent aux pieds les valeurs du baron de Coubertin ? Y'a plus de vérité. Où est passé le bel esprit du sport ?
Moi je dis : Vive le dopage ! Vive le pognon ! Et vive Raoul !

Juifs
Depuis la Shoa, ils ont tous les droits. Ne disez pas du mal d'un juif sous peine de passer pour un antisémite primaire et de vous retrouver ipso facto devant le tribunal de la libre pensée. Vous perdrez du même coup la reconnaissance de vos pairs, l'amitié de vos proches et l'admiration de vos voisins. Vous iriez brûler en enfer. Il y a des crimes sordides dont on ne parle que parce que la victime est juive. Les cons sont partout sauf chez eux. Rappelez-en-vous.
Mais ne le disez jamais.

Variété

Aujourd'hui les hommes politiques viennent se faire applaudir dans les émissions de variétés comme les stars.
Dans les émissions de variétés, les hommes politiques s'étonnent que l'animateur ne leur pose pas de vraies questions politiques et se contente d'effleurer seulement la surface des choses.
Les applaudissements sont nourris.
Dans les émissions de variétés, il y a aussi des stars qui viennent parler de leur merveilleux métier et qui ne comprennent pas que l'animateur ne leur pose pas de vraies questions artistiques et s'évertue à leur demander leur avis sur les grands sujets de ce monde.
Les applaudissements sont encore nourris.
Pourtant les hommes politiques ne savent qu'effleurer la surface des choses, et les stars ne comprennent rien aux grands sujets de ce monde.
Les applaudissements sont toujours nourris.
Dans les émissions de variétés, les stars et les hommes politiques sont des gens formidables. Ils ont des vies formidables et ils racontent des choses formidables qui méritent des applaudissements nourris et formidables. Même quand ces hommes politiques sont des voyous ou des criminels, et les stars des crétins opaques et des abrutis notoires.
Dans les émissions de variétés, les gens ordinaires ne viennent pas faire la promotion de leur journée de travail, ni donner leur avis sur tous les sujets de ce monde. On ne les invite même pas. Ils restent chez eux devant leur poste de télévision à regarder les émissions de variétés et se contentent d'applaudir les stars, les voyous et les criminels qui aimeraient qu'on leur pose les vraies questions qu'ils ne comprendraient sans doute pas et auxquelles ils ne répondront de toutes façons jamais.

 

Comiques français
Leur humour ne me fait déjà pas rire, mais si en plus ils font dans l'humanitaire…

Scientologie
La scientologie trompe moins de gens que les banquiers qui ont aussi pignon sur rue.
Pourquoi vouloir interdire l'un et pas l'autre ?
La scientologie est plus récente que le christianisme ou l'islam et compte moins de fidèles. C'est la seule différence. Pourquoi n'aurait-elle pas droit au statut de religion ?
Les croyants croient. Les corbeaux croâssent. Les banquiers encaissent.
Où dast ist the problème ?

Bien pensants
Ils sont partout.

 

Anecdote

Il m'arrive parfois d'aller déjeuner avec des gens du syndicat dans un petit bistrot tenu par une vieille bonne femme étonnante.
Aussi agitée que boiteuse.
C'est un personnage bancal qui a son franc parler et qui sait tenir son affaire. Pour son âge et pour son poids elle est impressionnante d'énergie et de vigueur. Elle n'arrête jamais. Elle est seule à servir tous les travailleurs du quartier qui remplissent chaque jours les deux salles de son boui-boui. Les habitués se demandent comment elle arrive à tenir à ce rythme-là.
D'aucuns m'ont raconté que durant les rares moments libres qui lui restent, elle va jusqu'à repeindre elle-même les salles de son restaurant. Histoire de tuer le temps je présume. Et le lendemain même de la mort de son mari, elle était déjà aux fourneaux et servait à nouveau ses nombreux clients impatients. Sans flancher. Comme en quarante.
Ce jour-là, la salle est comble, mon plat tarde à arriver. J'ose une remarque sur le lenteur du service. Ma voisine de table qui est une habituée me fusille du regard et me rappelle, qu'en plus de son abnégation sans faille, de ses grandes qualités de vraie travailleuse que je s'rai même pas capable d'en faire autant.
- Tu ne peux pas dire ça. C'est une femme admirable1 et courageuse, ajoute-telle. Je ne sais pas comment elle fait. Elle n'a pas une minute à elle.
- C'est simple, c'est une endormie, réponds-je sans ciller. C'est pour ça qu'elle s'agite dans tous les sens. Elle ne peut pas faire autrement.
Ma voisine ne s'en est pas remise.

1. Formidable aurait dit ma grand-mère. Ma grand-mère pensait que les gens actifs étaient des gens formidables, des vrais travailleurs et qu'on ne sait jamais reconnaître le vrai mérite des vrais gens.

 

Justice
La Justice est un chic type.
Elle vient de libérer un terroriste islamique responsable d'attentat(s) meurtrier(s) qui s'ennuyait en prison. Condamné à 10 ans de réclusion en 2005, il a dû patienter quatre longues années avant de pouvoir retrouver la liberté
Or, afin d'éviter qu'il soit renvoyé dans son pays d'origine où il risque la torture (on se demande pourquoi : il tue au nom de Dieu), la Justice qui est son amie pourrait se voir contrainte de l'assigner à résidence.
Mais le pauvre terroriste ne veut pas en rester là ! Pourquoi le relâcher si c'est pour l'empêcher de se déplacer librement et d'exercer son métier de terroriste partout dans le monde où l'homme est un mécréant ? Aussi après avoir multiplié les recours, le pauvre terroriste, qui tue au nom de Dieu, a finalement décidé de saisir la Cour européenne des Droits de l'Homme.
Après tout, les terroristes sont des citoyens comme les autres.
La justice est là pour nous le rappeler.

 

Prisons
Les bien-pensants qui s'émeuvent de l'insalubrité des prisons de la république, des conditions de détention douloureuses et du sort des détenus, font preuve d'une grande humanité.
Nous devrions en prendre de la graine.
Pauvres criminels en effet ! Ont-ils mérité un sort si dur ?
Au fond, ils ont raisons les bien-pensants. Si l'administration était plus humaine, plus moderne, mieux adaptée à la population carcérale qui ne cesse de croître, elle mettrait les Fourniret, les Emile Louis, les Annibal Lexter, les Fofana et consorts dans des hôtels quatre étoiles, avec massages et jacusi à tous les étages. Les gardiens seraient de jolies hôtesses, douces et délicates qui rendraient leur incarcération plus humaine. L'administration prendrait même également soin de laisser à disposition de certains détenus quelques petites filles pré pubères au cas où, des fois que certains auraient besoin de calmer leurs pulsions. N'oublions pas qu'il s'agit de les réinsérer, pas de les punir.
Et les victimes dans tout ça ?
Mais on s'en fout des victimes. Elles ne sont plus là et elles ne coûtent pas un rond à la gentille société moderne. Quant à l'entourage des victimes, ce ne sont que des pleurnichards, des parasites qui font que perturber le système.
Soyons plus humain nom de dieu !

 
Science
Alerte au nord de l'Angleterre ! Les scientifiques sont sur les dents. Le macareux est en voie de disparition. Des fonds sont débloqués pour comprendre la situation. La planète fout le camp…

Sport
Un fooballeur portuguais de renom qui jouait dans un grand club anglais, vient d'être acheté par un autre grand club espagnol pour la modique somme de 94 millions d'euros. Un des plus gros transfert de l'histoire du football. Au grand stade espagnol où se déroule habituellement les rencontres, le grand footbaleur a été présenté à la presse et aux 80 000 supporters espagnols venus l'accueilir pour la saison et pour le prix dérisoire de 10 ou 20 euros la place. Le président a parlé. Le fooballeur a dit merci et a un peu jonglé. Les supporters ont remué des drapeaux colorés et ont poussé des cris d'animaux inconnus. C'était la joie.
Le footballeur était seul sur le stade

Futur
Les écologistes s'émeuvent. Les spécialistes s'emballent. La communauté internationale s'engage pour l'avenir. Les uns et les autres sont prêts à tout pour sauver la planète. Le futur ce n'est pas le nucléaire, nous disent-ils. Le futur ce n'est pas l'électricité, ce n'est pas non plus le pétrole, ni le gaz, ce n'est même plus le solaire. Le futur c'est l'énergie renouvelable.
Et moi qui croyais que le futur c'était les ténèbres…

Abstention
L'abstention est souvent le grand vainqueur des élections. C'est elle qui fait les choux gras des partis qui n'affichent leur victoire qu'en pourcentage. S'il n'y avait que 1000 votants sur 60 millions d'électeurs, le parti élu claironnerait qu'il est le premier parti de France avec leur 27 % qui est supérieur aux 3% de leur adversaire. Plus l'absention est grande et plus les partis sont puissants. Entre eux les militants ne se font jamais défaut. Même les petits partis qui n'ont eu qu'une dizaine de pouilleux seront toujours ravis d'afficher leur pourcentage et de le renvoyer à la face des plus grands.

Hélas
Le niveau de cette planète est affligeant d'obscurantisme et d'ignorance. L'attitude et le comportement des politiques - de premier plan et de tous bords - sensés relever le débat est encore pire. Ils sont la proie du système et on ne peut faire confiance à aucun d'entre eux. Même parmi les plus sincères. S'il y en a…
Inutile de perdre son temps à essayer de sauver le monde, il faut le quitter le plus tôt possible et essayer de ne pas y revenir.

Amusant
En france les autoroutes sont en très bon état (payants) et limités à 130 km/h quand il fait beau.
En allemagne les autoroutes sont en mauvais état (gratuits) et sans limites de vitesse (je n'avais plus l'habitude de me faire doubler par des bolides roulant à plus de 160/180).
C'est ça aussi l'europe.
Et dans cette europe là, la bière, comme les voitures, sont excellentes. Et illimitées. Même les jours de pluie.


Page 2 > - page 3 > - Page 4 > - Page 5 > - Page 6 > - Page 7 > - Page 8 > - Page 9 > - Page 10 > - Page 11 > - Page 12 >
Page 13 > - Page 14 > - Page 15 > - Page 16 > - Page 17 > - Page 18 >
Déclaration universelle…
©
 

  Retour début
© les fouines associées ltd